« Urban-Culture Magazine : Des grandes feuilles et beaucoup de substance... »


Focus sur G*Köncept avec Kräsh 2, son créateur

Kräsh 2 vient principalement du skate et du graff, touche-à-tout, il s'est essayé à la musique, la vidéo, ... mais finalement se considère plus comme "un street-artist/graphiste/styliste avec beaucoup (trop) de passions". Pour lui, toutes ses activités se rejoignent et le projet G*Köncept découle un peu de ça : vivre ses passions en restant fidèles à soi-même et se faire plaisir.

G*Köncept :: Geka by Acet

Passionné de cultures urbaines, tu as monté ta propre marque de street-wear G*Köncept. Peux-tu nous en dire un peu plus dessus ?

Après avoir dessiné pendant des années avec différents outils et supports : murs, toiles, bodypainting, infographie, … le vêtement s'est imposé à mes yeux comme une branche intéressante à exploiter, grâce aux coupes, matières et techniques d'impressions. Niveau influences, il n'y a jamais eu de limites : des arts asiatiques aux sports extrêmes en passant par le hip-hop, le punk, le street art, … Tout est bon à prendre. Je voulais proposer des choses différentes, en série limitées numérotées, à contre-courant des vêtements produits en milliards d'exemplaires et copiés sur d'autres marques. Ce projet, c'est essayer de remettre en avant la création, la recherche d'esthétisme, l'envie de mélanger des styles et des cultures en se faisant plaisir, avec une notion de découverte.

Qu'est-ce qui t'as poussé à t'investir dans cette nouvelle voie ? Et pourquoi ce nom ?

Que ce soit dans le skate ou la musique, chaque style passe aussi par une certaine identité visuelle. Les vêtements correspondent à chaque culture. Je voulais rassembler toutes mes influences en montrant leurs points communs. Le vêtement c'est l'objet quotidien de base universel, un moyen direct d'atteindre les gens. Ce nom a de nombreuses significations. Il tourne autour des lettres G et K et de mes influences avec le K pour Kräsh 2 (les accents ¨ aussi font référence à ce nom). Ensuite, il y a plein de derivés, de Graphic Klöthing à Graffiti & Kimonos en passant par Genius Kamikazes, Galvanized Kids, Ghosts & Kreatures ou Gentleman Kräsher, … bref tout ça compacté en G*Köncept ou Gekä, ça resume ces mélanges et contradictions.

G*Köncept :: Gentleman Krasher Ornement

Quel message veux-tu faire passer par l'intermédiaire des visuels de tes tee-shirts ?

Un message... Je ne suis pas du genre message, je m'occupe juste de gribouillages. Peu importe les tendances éphémères, seul ce qui est vraiment bon traverse le temps et c'est valable dans de nombreux domaines. J'essaye juste de trouver quelque chose à faire de joli et original.

Quels sont les deux mots qui pourraient définir G*Köncept ?

Chacun peut choisir dans la liste plus haut ou faire sa propre réappropriation.

Quelle clientèle vises-tu ?

Je ne vais pas parler de catégorie, quand on apprécie, il n'y a pas de règles, non ? Je pense que ça attire les curieux un peu ouvert qui cherchent quelque chose qui sort de ce que l'on peut voir partout. Récemment, j'ai même eu une grand-mère qui voulait avoir sa casquette G*Köncept …

De plus en plus de marque de street-wear se montent chaque jour, avec plus ou moins de succès. Quel est le secret pour durer ? Renouvellement des collections, tirages limités, collaborations...

Le secret pour durer, ça on verra dans quelques années si je pourrais en parler ! Pour l'instant c'est beaucoup de patience, travail et sacrifices mais sinon contrairement à beaucoup de marques "street-wear", j'essaye d'être un peu plus créatifs. Les photocopies de magazines avec les peoples du moment, les messages pourris en grosses lettres, ... me rendent dingue. Malheureusement, beaucoup font ça sans rien connaître en technique ni en quoique ce soit qui touche à la création. Se contenter de traiter un logo de 2 manières différentes sur t-shirts, c'est pas du streetwear, c'est juste du textile publicitaire.

Le côté collaboration, pour moi, c'est pas un élément de business plan. C'est juste que c'est comme ça que j'ai souvent fonctionné, du partage de mur ou de matos à l'esprit de collectif. Le partage créatif c'est super enrichissant. Je voulais retranscrire ça sur ces supports là, surtout que là aussi ça permet de travailler avec tous les gens que j'apprécie et qui m'influencent quelque soit leur discipline.

Tu as déjà fait quelques collaborations intéressantes notamment avec Jef de la "Boucherie Moderne" et de "Lost Highway", collectifs de tatoueurs de talent qui réinventent le style avec beaucoup d'humour, Samuraï aka "Cream Cungbell" qui est MC et DJ, l'illustratrice Peintresse, le street artiste autodidacte Touche-à-tout OneTeas, la légende du Hip-Hop DJ Djel, co-fondateur du célèbre groupe "Fonky Family" et enfin le Pandakroo. D'autres Kolabs en vue pour notre plus grand plaisir des yeux ?

G*Köncept :: Pandakroo Köllab

La toute nouvelle qui sort en ce moment même c'est avec Arnaud Pages, un peintre et designer parisien. Il fait des illustrations entre pop art et figuration libre et a travaillé avec différentes marques et magazines. À part ça, il faudra suivre les actus ! Ça va continuer dans la diversité avec les influences qui gravitent autour de G*Köncept, en espérant toujours faire de bonnes rencontres avec ceux qui m'ont inspirés.

La marque respire la passion des cultures urbaines et les valeurs du hip-hop rien qu'en regardant la composition du G*Krew : Acet, Dj Daz, K-Meleon, Dj Faze, B.ZA, Dj Djel, Laurent "Momo" Molinier, Creestal, Oneteas, Elie, Tony, Wesna, Deuz. Comment ces personnes se sont-elles greffés au projet ? (Des potes ? Une grand famille ?)

G*Köncept :: Dj Faze

Ça s'est fait petit à petit et la famille continue toujours de grandir d'ailleurs. Je demande simplement à ceux dont j'admire le boulot et la créativité. Je suis leur fan en fait (rires). Si la personne est aussi intéressante que son taff alors c'est parti. Il y a aussi des histoires classiques de rencontres, feelings et de liens qui se créent. D'ailleurs, un énorme merci à eux et aux artistes des G*Kölabs !

Les articles proposés à la vente sur ton site sont déjà bien diversifiés : sapes, accessoires, mixtapes, c'est quoi la suite des projets ?

La suite immédiate c'est pour les intérieurs, avec la G*Kölab avec Arnaud Pages qui marque l'arrivée d'un nouveau support pour Gekä : les affiches. À part ça, il y a aussi des badges. Sinon, à suivre, toujours du textile, des vidéos, des toiles, des images, peut-être un projet d'art toy, et tout ce qui passera sous la main… Toujours beaucoup d'idées et d'envies, on verra ! 

Où peut-on acheter du Gekä ?

Sur le site www.GKONCEPT.com (allez y, il y a aussi plein de goodies, vidéos et autres surprises dedans) dans la rubrique shop ou dans les magasins Zion Rider (83), Wicked Wheels (Marseille), Street Store (Marseille), 81 Store (Lyon), et d'autres… Il faut demander près de chez vous ! Sinon GeKa-shop.com

Le mot de la fin ?

"Si je les avais écoutés..."

Réagissez !

CSS

Blanc
Noir

Sans cadre
Avec cadre

Full Exit
Who
Top