« Urban-Culture Magazine : Tour de rue »


Interview du Monkey Theorem à l'occasion de la sortie du clip "Le Topo"

Cela va faire un an que les deux comparses du Monkey Theorem, El Kasper et Ekors, ont sorti leur album "Instinct Primate". À l'occasion de la sortie de leur dernier clip : Le Topo, nous les avons capter pour faire le bilan de cette année passée et en savoir un peu plus sur la suite... Entretien avec la scène montante du rap grenoblois.

Quel est le message principal que vous souhaitez faire passer à travers ce dernier clip, Le Topo ?

Que la guerre c'est mal et que les illuminatis reptiliens n'ont pas marché sur la lune ! Non, sérieusement, c'est un gros délire, le morceau est un égotrip décalé qui va à l'encontre des clichés du rap ! On voulait qu'il en ressorte une ambiance chaleureuse et funky.

Cela va bientôt faire un an, à un mois près, que l'album Instinct Primate est sorti dans les bacs. Vous désiriez ne pas avoir investi autant de temps pour rien. Pas déçus j'espère ?

Non, on n'est pas déçus, on a eu des bons retours sur scène comme à l'écoute de l'album. Ça motive pour la suite !

Quels sont les impressions des auditeurs et les points positifs de cet album ?

On n'a pas eu de lettres d'insultes ni de tomates pourries sur scène ! Et aux dernières nouvelles nos familles vont bien !

Des retours dans la presse spécialisée ?

Ouais ! Un article dans Urban-Culture.

Vous avez enchaînez pas mal de concerts par la suite avec des premières parties intéressantes, comme dernièrement avec les Djs de Chinese Man Records et celle avec le groupe 1995, la relève montante de rap hexagonal, un petit mot ?

C'est cool, ça nous a permis de jouer dans de bonnes condition et de nous faire connaître un peu plus.

Des partenariats et featuring excitant en vue ?

On sortira prochainement une mixtape avec des collaboration, entre autres : Piloophaz (Skyzominus), Vagabon' de Rouen, les mexicains d'Artimaña, Tonio de Naïad, Gab Eklektik B de Strasbourg...

Vous disiez ne pas vouloir devenir intermittent trop rapidement, on peut dire que vous n'en êtes pas loin (rires) ?

On en est encore loin t'inquiète.

Les autres projets en cours...

Un album avec les Contratakerz (MZ mafia, Kespar, Zoom et notre producteur Linkrust) prévu pour l'automne prochain. Pas mal de concerts en attendant, peut-être en Hongrie...

Toujours un pied dans le graffiti ?

Le rap nous prend beaucoup de temps et d'énergie, mais dès qu'il y a une bombe qui traîne, on ne se prive pas.

Un petit mot sur Contratak ?

On est toujours impliqués sur Grenoble, en collaboration avec Total Session, sur pas mal de projets, notamment l'organisation d'un festival Hip-Hop en septembre prochain, et, en attendant, sur des jam graffiti.

Monkey Theorem :: Crédits : Meaghan Major

Réagissez !

CSS

Blanc
Noir

Sans cadre
Avec cadre

Full Exit
Who
Top