« Urban-Culture Magazine : Tour de rue »


Battle Hip OPsession 2014 – les Russes, tsars du bboying

Grosse ambiance hip-hop le weekend dernier à Nantes où se déroulait les battles du festival Hip OPsession, qui fête son dixième anniversaire. Urban-Culture revient sur l'évènement, l'occasion de revivre les temps forts des battles comme si vous y étiez.

Battle OPSession 2014 - Lieu Unique - Photo : David Gallard

Pour cet évènement, les meilleurs danseurs internationaux se sont retrouvés dans les locaux du Lieu Unique pour deux jours d'affrontement en danse debout (locking, toprock, newstyle, popping) et en danse au sol (Bgirl 1vs1, Bboy 1vs1, Red Bull Cypher, Crews 5vs5), afin de convaincre un jury de pointures du bboying : Wing (Corée du Sud), Laos (Fr), Mounir (Fr), Maurizio (It) et Poe One (USA).

Le premier tour du battle de Bboy 1vs1 a été marqué par les duels Lamine (Fr) vs Luan (Brésil), Colonel (Fr) vs Cheerito (Russie) et c'est d'ailleurs ce dernier avec son style personnel abstrait et fou, qui l'a emporté en finale face au surprenant Willy (Fr).

Chez les Bgirls, bien que la compétition est été marquée par des prestations de grande qualité comme celles de la Japonaise Ayumi ou de l'Allemande Jilou, c'est la reine du footwork AT (Finlande) qui est sortie victorieuse de l'ultime duel face à Emilka la Polonaise.

Du côté des 5vs5, c'est les Russes de Predatorz qui ont remporté la finale face à Rugged Solutions (Hollande), après avoir éliminé leurs frères de sang Top 9 (Russie) en demi-finale.

Malgré la domination russe dans ces battles, on peut saluer les performances du crew français Bad Trip (notamment son danseur Pac Pac) pour avoir atteint la finale où ils ont été battu par Rugged Solutions, le crew qui a réussi à passer toutes les étapes de qualifications alors qu'il était venu par ses propres moyens.

À noter, une grosse déception chez les Américains avec le Skillz Method Crew (composé de seulement trois danseurs) et le Mind 180 Crew (malgré la présence de Keebz et Stripes qui ont envoyé du lourd). Une absence de dynamisme sanctionnée par des éliminations dès les quarts de finale.

Encore cette année, Pick Up Production aura réussi le pari de rassembler pour le même évènement  bboys confirmés et bboys amateurs pour deux jours de shows spectaculaires animés par deux hosts en très grande forme (Amjad et Nasty) et rythmés par les excellents DJ One Up et DJ Nobunaga.

Photographe : David Gallard (Son site vaut le détour)

Réagissez !

CSS

Blanc
Noir

Sans cadre
Avec cadre

Full Exit
Who
Top