« Urban-Culture Magazine : Des grandes feuilles et beaucoup de substance... »


Portraits de 10 danseurs du Red Bull Beat it 2012

Petit focus sur 10 danseurs présents lors du Red Bull Beat It 2012 au Pavillon Champs Élysées.

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Bruce Blanchard

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Bruce Blanchard

Style : Hip-Hop

Pétri d'une culture africaine où la danse occupe une place centrale, le danseur et chorégraphe Bruce Blanchard a débuté dans la danse Hip Hop en 1993 avant de fonder, quelques années plus tard, l'école de danse et la compagnie Boss Team, ainsi que le mouvement Kobo Power. Reconnu dans l'univers du hip-hop classique comme dans des tendances plus expérimentales, vainqueur de nombreux battles à travers le monde (Juste Debout Germany 2006, Unique Battle 2009, Nothing but Flavor Battle 2010, Juste Debout Finlande 2012…), il répand aujourd'hui énergie et créativité dans le monde entier, donnant des cours depuis sa Belgique natale jusqu'à New York (Broadway Dance Center) tout en prêtant sa science de chorégraphe et de directeur artistique pour de nombreux clips vidéos.

Bruce a beau être spécialisé dans le hip-hop, sa créativité sans bornes et sa passion pour la danse lui permettent d'être tout aussi à l'aise dans de nombreux autres styles. C'est un danseur expérimenté au background solide.

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Flexum

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Flexum

Style : Breakdance

Débarqué de Las Vegas où il vit actuellement, ce b-boy natif de Californie est un des vétérans de la compétition. Fort d'une expérience de près de 20 ans dans la danse, respecté dans le monde entier pour sa créativité, la rapidité de ses enchaînements et une dextérité à toute épreuve, Gordon « Flexum » Lopez est un spectacle à lui tout seul : pratique d'un break impressionnant de versatilité, basé sur l'enchaînement de mouvements très personnels tout en restant en parfaite osmose avec la musique. Une illustration parfaite de ce que danser veut dire !

Membre des Knuckleheadz Cali, un des crews les plus importants de Californie (dont fait également partie son compère Thesis), mais aussi de 5150, avec lequel il a écumé les battles les plus importants du pays, ce danseur hors-pair qui a dédié sa vie à la culture hip-hop est de ceux qui ravivent sur le dancefloor les valeurs originelles du b-boying : un break original, technique et puissant tout en demeurant visuellement fort, fun et funky.

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Lady Comfort aka Lil'Bit

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Lady Comfort

Style : Hip-Hop

Tout a débuté à l'âge de 13 ans : stimulée par les breakers qu'elle croise dans son quartier, motivée par les vidéos de breakdance et bluffée par les phases de Michael Jackson, elle se jette dans la danse en autodidacte. Une passion qu'elle développe tout d'abord auprès des b-boys du coin, un univers dans lequel elle est alors la seule fille. C'est avec eux qu'elle bataille pour se forger un nom, un style et une identité, c'est aussi auprès d'eux qu'elle participe à ses premiers battles et remporte ses premières victoires. « Une étape fondamentale pour la suite », dit-elle aujourd'hui.

Son acharnement a fini par payer : après des débuts sous les projecteurs de So You Think You Can Dance ?, une émission dans laquelle elle revient régulièrement en tant que All Star, elle vit aujourd'hui de sa passion, apparaissant dans les clips de T-Pain ou Ludacris, dans les films comme Honey 2 ou Footloose (remake), et même dans la série Glee. Talentueuse et battante, cette membre du crew féminin Stylz Play n'en a pas pour autant perdu son amour pour le défi et les battles, remportant notamment avec son crew le battle KOD (Chine).

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de L-Cubano

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de L-Cubano

Style : Hip-Hop

Le plus latino des danseurs allemands est tombé dans la musique avant de tomber dans la danse. De son enfance à Cuba il a en effet conservé un sens du rythme, un groove personnel qui se retrouve aujourd'hui dans son style, mais aussi un goût prononcé pour l'ambiance festive des dancefloors latins qui se poursuivent jusqu'à l'aube. Un background qui s'est révélé fondamental lorsqu'il s'est installé en Allemagne : rapidement intégré à la scène locale, il débute par le krump et le break et se fait rapidement un nom en tant que membre des Fanatix.

Mais c'est en 2009 que les choses sérieuses commencent : membre des Flying Steps, il multiplie les battles (BOTY, City vs City, Summer Battle Berlin…) et perfectionne sa technique, cherchant à exprimer à travers sa danse toute la complexité de son parcours inattendu. Une optique qui donne à son break un piment latino qu'il mixe avec des éléments de krump et de house. Musicien (Taly Crew), chorégraphe et danseur, cet artiste accompli qui ne rate jamais une occasion de danser (battles, clips, tournées, publicités…) débarque sur le dancefloor du Red Bull Beat It comme il aborde n'importe quel challenge : avec la ferme intention d'en ressortir vainqueur.

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Marie Ninja

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Marie Ninja

Style : Voguing

« Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours dansé, et je crois que je n'ai jamais envisagé de faire autre chose ! ». C'est ainsi que se présente Marie Ninja, qui n'a en effet jamais dévié de sa trajectoire de danseuse depuis l'âge de 5 ans. Après une formation en danse classique à l'Opéra de Toulon, elle embraye sur une formation intensive en Modern Jazz et en danse contemporaine qui durera deux ans. Deux ans d'entraînement et de réflexion émaillés de concours en solo ou en groupe qui ne font que renforcer sa volonté. Physique et créative, elle met à profit cette formation dès sa sortie du Centre International de Danse de Cannes, s'invitant sur des plateaux télé ou dans les cours de grands chroégraphes parisiens. Le voguing débarque alors dans sa vie comme une révélation, une évidence qui s'impose à elle suite à une rencontre marquante avec Archie Burnett.

Elle évolue aujourd'hui en suspension entre la richesse de sa formation académique et un voguing qu'elle ne cesse d'explorer, repoussant ses propres limites à chaque pas qu'elle fait sur le dancefloor, dans un seul but : se surpasser, se réinventer, ne faire qu'un avec la musique, quel que soit le style.

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Marie Poppins

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Marie Poppins

Style : Popping

À 26 ans, la française Marie Bonnevay est une danseuse accomplie : passée par la France, mais aussi par Chicago, où elle travaille un temps avec Stick and Move Dance Crew, puis par Los Angeles, elle a emmagasiné un solide background technique et stylistique au service d'un style unique. Entre break, locking, waacking ou popping, sans compter les influences latines auxquelles elle s'est frottée à l'occasion d'un parcours universitaire au Mexique. Elle évolue désormais à un niveau international, entre battles, clips, workshops et tournées.

Du Step Ya Game Up (New York) au Hip OPSession (Nantes) en passant par les Freestyle Sessions (Los Angeles), elle déroule ainsi un palmarès qui lui a permis de se faire remarquer par une poignée de chorégraphes de renom (Steen Koerner…) ou d'artistes avec lesquels elle multiplie tournées et tournages (Justin Bieber, Busta Rhymes, Ludacris…). Acharnée et pleine de style, cette danseuse est désormais basée à Los Angeles.

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Meda

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Meda

Style : Breakdance

Inspiré par des amis du quartier, Ahmed Minyaoui aka Meda a débuté dans la danse à l'âge de 15 ans avec une seule idée en tête : devenir le meilleur. Et le manque de salles et de structures en Alsace n'est pas un problème ; le b-boy s'entraîne partout où il peut, quitte à faire parfois plus de 10 km à pied pour rejoindre un spot. Réputé pour son audace à défier les pointures de la danse, ce phaseur hors pair se fait rapidement un nom en Allemagne et en Belgique avant de récolter ses premières victoires avec le crew Blood Line. Mais c'est lorsqu'il intègre Subskillz, un crew strasbourgeois réputé, qu'il prend toute son ampleur, participant à de nombreux contests (BOTY, 1000 pour cent…) tout en développant un break engagé, risqué et précis.

S'il s'est déjà fait remarquer pour sa créativité lors du Red Bull BC One Cypher de Lille, Meda s'est aussi illustré au cours de nombreux battles durant l'année 2012, notamment l'Eurobattle qu'il a remporté aux côtés d'Arabic Flavour ainsi qu'une des étapes parisiennes du Red Bull Beat It dont il est sorti vainqueur.

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Salah

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Salah

Style : Popping

Pour ce natif de Saint Denis, tout a commencé par le roller. Issu d'une culture de skateur Salah Benlemqawanssa est tombé nez à nez avec le break à l'occasion d'une de ses nombreuses virées au Trocadero, qui était à l'époque un gros spot de skate et roller. « Dans un coin, il y avait des b-boys, ils faisaient un truc que je n'avais encore jamais vu, j'étais bluffé », raconte-t-il aujourd'hui. Via son cousin, membre du crew Vagabonds, il plonge littéralement dans la culture hip-hop, délaisse les rollers pour le break, et fait ses classes auprès de grands crews comme Aktuel Force. Mais le breakdance n'est pas une limite pour ce jeune natif de Saint Denis, qui se frotte aussi bien à la danse contemporaine ou africaine qu'au boogaloo, à la salsa et au ballet, usant de ces multiples couleurs pour s'inventer un style, avant de se spécialiser dans le popping.

Fort de nombreuses victoires, du Juste Debout à l'Eurobattle en passant par le UK B-Boy Championship, il a remporté en 2006 le tournoi télévisé « la France a un incroyable talent », bluffant le public et le jury par son mix inédit de phases, de techniques et de saveurs hyper variées. Un style riche et polyvalent !

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Soria aka Babyson

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Soria aka Babyson

Style : Breakdance

Soria a débarqué dans la danse par hasard : un soir, en sortant du collège, elle tombe en admiration devant des breakers qui squattent la MJC d'en face. Une révélation pour cette gymnaste qui, à l'époque, se cherche encore. Parce qu'elle aime le terrain et le contact avec le sol, elle opte pour le breakdance et s'invente un style personnel, féminin, technique et finalement impressionnant. Des qualités qui poussent le Wanted Posse, un des crews les plus réputés de l'Hexagone, à l'accueillir. Au milieu de ces experts, elle poursuit son ascension, sûre d'elle, volontaire et un peu tête brûlée, décrochant un titre de championne du monde en 2001 sans jamais cesser de se réinventer.

Physique et gracieuse, elle s'est forgée une personnalité qu'elle ne dégage jamais mieux que lorsqu'elle se met en danger à travers son break risqué. De compagnies contemporaines en shows télévisés, elle est aujourd'hui sollicitée de toute part, auprès de Kamel Ouali ou Robbie William, Jamie King ou Mariah Carey, mais continue de rêver d'un spectacle global qui mélangerait la danse, le théâtre, l'improvisation et toutes les formes d'expression corporelle.

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Varinn

Red Bull Beat It 2012 - Portrait de Varinn

Style : Breakdance

À 24 ans, Varinn a déjà passé la moitié de sa vie à danser. Danseur et chorégraphe originaire du Mans, mais aussi modèle à ses heures, pratique depuis une douzaine d'années un break à la fois technique et visuel qui mélange tous les styles de danse rattachés à la culture hip-hop. Et s'il est connu pour avoir remporté à trois reprises le titre de champion du monde avec son crew Legiteam Obstruxion, il n'en est pas moins un concurrent féroce quand il débarque en solo. D'autant que son gout prononcé pour la variété (fan de Claude François comme de Franck Sinatra) lui permet d'aborder avec sérénité le Red Bull Beat It. Mais au-delà de son aisance à évoluer sur n'importe quel type de son, Varinn est surtout un danseur complet qui captive le public. Showman a l'énergie communicative, il possède ainsi un paquet d'atouts pour transformer n'importe quel battle en un concours de dancefloor façon « Saturday Night Fever » !

Compte-rendu photo de l'event

Réagissez !

CSS

Blanc
Noir

Sans cadre
Avec cadre

Full Exit
Who
Top